La Pologne en 2010

SOLIDARNOŚĆ en 2010

 

Le 31 août  toute la Pologne fêtait  30ème anniversaire de SOLIDARNOŚĆ.

En été 1980, le Chantier Naval de Gdańsk est le premier à se soulever contre le chef du parti, Edward Gierek.
Le combat  entraînera, derrière Wałęsa, la Pologne ouvrière qui signera, de la main de Lech Wałęsa, les fameux accords de Gdansk, fin août 1980, avec comme plus grande avancée sociale, la création du premier syndicat libre, Solidarność.
Aujourd’hui, la Pologne commémore ce grand anniversaire, pour rendre hommage à ceux qui ont osé, à ceux qui ont péri pour défendre leurs idées et pour saluer ceux qui lui ont rendu sa dignité.
Lech Wałęsa, le principal héros de ces évènements, à côté du Président Bronisław Komorowski et du Premier Ministre, Donald Tusk  a déposé une gerbe dans le Monument des ouvriers des chantiers navals, morts à Gdańsk.
Il a rendu hommage à la génération qui a  changé le cours de l’histoire contemporaine et qui a fait tomber le rideau de fer.

Bronisław Komorowski a rappelé :  «  SOLIDARNOŚĆ c’est la libérté, la liberté c’est la joie d’être libre, de vivre dans un pays libre…

SOLIDARNOŚĆ c’est  10 million d’hommes qui se sont battus pour cette liberté, il y a 30 ans ».

Lors de cette cérémonie, le Président Polonais et  Lech Wałęsa décorèrent 4 personnes qui ont soutenu SOLIDARNOŚĆ en 1980 : Jacky Challot (France), Thomas Johansson (Suède), Karin Wolff (Allemagne) et Donna Baranski-Walker (Etats Unis).

ELECTION PRESIDENTIELLE

 

Le 4 août dernier, la Cour Suprême de Pologne a déclaré comme recevable la victoire de Bronisław Komorowski lors du second tour des élections présidentielles, le 4 juillet dernier.

La cérémonie d’investiture, au cours de laquelle  Monsieur Komorowski a  été promu chef d’État de la République Polonaise, a eu lieu vendredi 6 août.

Cette cérémonie a été décalée, puisque les opposants à Bronisław Komorowski avaient saisi la Cour Suprême afin de lui demander d’invalider les résultats des élections.

Le  nouveau Président de la République Polonaise, Bronislaw Komorowski, vient d’effectuer sa première visite officielle à l’étranger. Le mercredi ,1er septembre, il s’est rendu à Bruxelles où il a rencontré le Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, le Chef du Parlement Jerzy Buzek et le Sécrétaire Général NATO, Anders Foghiel Rasmussen.
Monsieur Komorowski a rappelé la notion de solidarité au sein de l’Union Européenne et l’égalité des chances entre tous les pays membres. Il a évoqué  la future Présidence Polonaise de la Communauté, qui est prévue pour l’année 2011.

 

Jeudi, 2 septembre, il a rencontré Nicolas Sarkozy, François Fillon et Bernard Accoyer.

Il a évoqué la nécessité d’organiser un sommet franco-polonais suivi d’un sommet de Weimar entre la Pologne, la France et l’Allemagne.

Lors de sa courte visite à Paris, il a allumé la flamme, sur le tombeau du soldat inconnu et déposé une gerbe sur la tombe de Frédéric Chopin, au Père Lâchaise.

Sa première visite officielle s’est terminée, le 3 septembre, en Allemagne où il a rencontré Angela Markel et Christian Wulffen.