LA POLOGNE HISTORIQUE

Nous n'avons pas la prétention de retracer toute l'histoire de la Pologne mais vous trouverez ici des dates et des faits qu'il  nous a semblés intéressants de rappeler.

Langue officielle :  Polonais

Forme de l’État :  République Parlementaire  

Président de la République : Bronisław KOMOROWSKI
Hymne national :  Mazurek Dąbrowskiego

Superficie : 312 685 km2 (soit 0,57 fois la France)

Population : 38,125 millions (13 millions hors de Pologne.)

Densité : 123,5 hab/km2

Capitale : Varsovie

Villes principales : Łódź , Kraków  (Cracovie) , Wrocław.

Monnaie : Zloty (1 € = 4,30 PLN )

Salaire brut mensuel moyen 2009 : 3.300 zlotys (soit environ 740 €)

Population active : 15,4 millions

Croissance de 1% en 2009 (le seul pays des 27 à ne pas avoir connu une récession en 2009).

La République de Pologne (Rzeczpospolita Polska), est un pays d'Europe Central. Ses voisins frontaliers sont la Russie, la Lituanie, la Biélorussie  l’Ukraine, la Slovaquie  la République Tchèque et l’Allemagne. Au nord  elle est bordée par la Mer Baltique.

La Pologne est membre de l'ONU depuis le 24 octobre 1945, du Conseil de l'Europe depuis le 26 novembre 1991, de l'OTAN depuis 1999, de l'Union Européenne depuis le 1er mai 2004, et fait partie de l'Espace Schengen depuis le 21 décembre 2007.

Après avoir progressivement tourné la page de l'économie planifiée au cours des décennies 1990 et 2000, l'économie  polonaise est l'une des plus dynamiques d'Europe et c'est le seul État Européen à ne pas avoir connu de récession lors de la crise économique de 2008-2010.

Les couleurs du drapeau polonais sont blanche et  rouge. Ses deux couleurs sont définies, dans la Constitution Polonaise, comme les couleurs nationales. Deux variantes du drapeau existent, avec ou sans les armoiries.

Les couleurs nationales ont une origine héraldique dérivant des couleurs des armoiries de la Pologne et de la Lituanie. Elles furent officiellement adoptées en 1831. Le drapeau fut, quant à lui, adopté officiellement en 1919.

Depuis 2004, le drapeau est fêté le 2 mai.

Le blason de la Pologne est l’Aigle d'argent, armée, becqué et couronné d'or, appelé par les Polonais, L’Aile Blanc (Orzeł Biały) .

Selon la légende, l'aigle blanc serait né quand Lech, le mythique fondateur de la Pologne, a remarqué un nid d'aigle blanc et, le considérant de bonne augure, fonda la ville de Gniezno ( nom venant de gniazdo qui veut dire nid en polonais). Au moment où l'aigle s'envola dans le ciel, un rayon de soleil couchant  illuminait ses ailes, de telle manière qu'elles paraissaient dorées; mais le reste de son corps étant blanc.

La version actuelle de l'aigle a été instaurée par un amendement constitutionnel en 1927.

 En 1945, le gouvernement communiste  a supprimé la couronne, sur la tête de l'aigle, qui était considérée comme un symbole monarchique donc contraire à l'égalité d'Etat socialiste et il a remplacé la cocarde présente sur ses ailes par une étoile rouge.

En 1990, après le retour de la démocratie, la couronne  est revenue; la version actuelle est la même que celle de 1927.

SOLIDARNOŚĆ en 2010

 

Le 31 août  toute la Pologne fêtait  30ème anniversaire de SOLIDARNOŚĆ.

En été 1980, le Chantier Naval de Gdańsk est le premier à se soulever contre le chef du parti, Edward Gierek.
Le combat  entraînera, derrière Wałęsa, la Pologne ouvrière qui signera, de la main de Lech Wałęsa, les fameux accords de Gdansk, fin août 1980, avec comme plus grande avancée sociale, la création du premier syndicat libre, Solidarność.
Aujourd’hui, la Pologne commémore ce grand anniversaire, pour rendre hommage à ceux qui ont osé, à ceux qui ont péri pour défendre leurs idées et pour saluer ceux qui lui ont rendu sa dignité.
Lech Wałęsa, le principal héros de ces évènements, à côté du Président Bronisław Komorowski et du Premier Ministre, Donald Tusk  a déposé une gerbe dans le Monument des ouvriers des chantiers navals, morts à Gdańsk.
Il a rendu hommage à la génération qui a  changé le cours de l’histoire contemporaine et qui a fait tomber le rideau de fer.

Bronisław Komorowski a rappelé :  «  SOLIDARNOŚĆ c’est la libérté, la liberté c’est la joie d’être libre, de vivre dans un pays libre…

SOLIDARNOŚĆ c’est  10 million d’hommes qui se sont battus pour cette liberté, il y a 30 ans ».

Lors de cette cérémonie, le Président Polonais et  Lech Wałęsa décorèrent 4 personnes qui ont soutenu SOLIDARNOŚĆ en 1980 : Jacky Challot (France), Thomas Johansson (Suède), Karin Wolff (Allemagne) et Donna Baranski-Walker (Etats Unis).

ELECTION PRESIDENTIELLE

 

Le 4 août dernier, la Cour Suprême de Pologne a déclaré comme recevable la victoire de Bronisław Komorowski lors du second tour des élections présidentielles, le 4 juillet dernier.

La cérémonie d’investiture, au cours de laquelle  Monsieur Komorowski a  été promu chef d’État de la République Polonaise, a eu lieu vendredi 6 août.

Cette cérémonie a été décalée, puisque les opposants à Bronisław Komorowski avaient saisi la Cour Suprême afin de lui demander d’invalider les résultats des élections.

Le  nouveau Président de la République Polonaise, Bronislaw Komorowski, vient d’effectuer sa première visite officielle à l’étranger. Le mercredi ,1er septembre, il s’est rendu à Bruxelles où il a rencontré le Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, le Chef du Parlement Jerzy Buzek et le Sécrétaire Général NATO, Anders Foghiel Rasmussen.
Monsieur Komorowski a rappelé la notion de solidarité au sein de l’Union Européenne et l’égalité des chances entre tous les pays membres. Il a évoqué  la future Présidence Polonaise de la Communauté, qui est prévue pour l’année 2011.

Jeudi, 2 septembre, il a rencontré Nicolas Sarkozy, François Fillon et Bernard Accoyer.

Il a évoqué la nécessité d’organiser un sommet franco-polonais suivi d’un sommet de Weimar entre la Pologne, la France et l’Allemagne.

Lors de sa courte visite à Paris, il a allumé la flamme, sur le tombeau du soldat inconnu et déposé une gerbe sur la tombe de Frédéric Chopin, au Père Lâchaise.

Sa première visite officielle s’est terminée, le 3 septembre, en Allemagne où il a rencontré Angela Markel et Christian Wulffen.